PARIS 5 (75)

Réhabilitation et construction neuve de logements, bureaux et commerce

boulevard Saint-Michel

Maitrise d'ouvrage

GROUPE CEPI

Programme

Réhabilitation et construction neuve de logements, bureaux et commerce

SHON

1680 m²

Mission

Maîtrise d'oeuvre de conception et d'exécution

Présentation

Implanté au Sud du boulevard Saint-Michel, le bâtiment sur rue est d’un type propre à la première moitié du 19ème siècle. Edifié entre 1836 et 1843, cet immeuble de rapport peu ornementé, à la façade en moellon plâtré, n’affiche ni élément en pierre de taille à effet décoratif, ni balcon filant. Le projet prévoit la préservation et la réhabilitation totale du bâtiment avec la surélévation des jardins d’hiver sur la cour. Les logements font l’objet d’une restructuration globale, tout en conservant les éléments existants remarquables tels que l’escalier en bois naturellement éclairé en façade et un fronton sculpté de style Art Nouveau.

En cœur d’ilot, les constructions légères saturant la parcelle laisseront place à deux bâtiments neufs implantés de part et d’autre d’un jardin, l’un accueillant des logements et l’autre des ateliers-bureaux. Ce parti pris d’implantation le long des mitoyens dégage un jardin paysagé de qualité et offre un environnement apaisé et unitaire dans le prolongement des espaces libres situés sur les parcelles contiguës. L’aménagement préserve ainsi une continuité des espaces bâtis, non bâtis et de la végétalisation, à une échelle plus large que la parcelle elle-même.

L’écriture architecturale s’inscrit dans l’esprit la de sobriété ornementale qui caractérise la construction d’origine. Les volumes fragmentés du bâtiment de logement en pierre naturelle traduisent une échelle domestique en cœur d’ilot. L’expression frugale repose sur un systématisme des baies, dont la générosité favorise une flexibilité des usages et des aménagements dans les logements, tout en garantissant au dessin de la façade une lecture évidente. Les persiennes métalliques nacrées, formant une légère saillie en tableau par rapport au nu de la façade, en sont l’unique modénature.
Le bâtiment accueillant les espaces de travail décline les mêmes matériaux en développant une volumétrie en gradins à la contemporanéité affirmée. Sa façade rideau largement vitrée, rythmée de panneaux en aluminium et recoupée de bandeaux filants en pierre, exprime clairement sa fonction par une écriture intemporelle.